Partagez | 
 

 Enfin![PV Shinichiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leina Storm


avatar

Féminin
► Messages : 26


Vos papiers, svp !
► Âge: 16 ans
► Amour:
► Relations:

MessageSujet: Enfin![PV Shinichiro]   Jeu 27 Oct - 8:32



    Les volets avaient tous été fermés la veille au soir. Ainsi, le matin les rayons qu’offraient cette planète qu’était le soleil ne viendraient pas la troubler dans son sommeil. Aucun bruit, personne pour venir vous sortir du lit, pas de cours, pas de rendez-vous, plus d’appel, plus de sms,…Plus rien. Au début, un tas d’idée avait parcouru la tête de Lei. De l’idée farfelue. Trouver une moto, une arme, des habits de cuirs…Ce genre d’idée. Que faire d’autre si ce n’est que s’amuser dans une ville où le silence règne. Vivre dans le Sahara n’aurait guère été différent. Seulement…Seulement la solitude elle n’aime pas ! A plusieurs reprise cette demoiselle à bien épier quelques parcelle de ce vaste endroit pour y trouver une simple personne. Mais il semblerait que rien ne tourne en sa faveur. Que se passait-il donc ? Etait-elle punit d’une quelconque idiotie faite il y a peu ? Etait-elle dans le coma à faire cet étrange rêve ? Etait-ce une simulation, peut-être se trouvait elle dans un laboratoire victime d’expérience sur son mentale. Car malgré toute l’imagination qu’elle pouvait avoir, jamais elle n’aurait pensé que vivre seule dans une ville…C’était totalement impossible ! IM-PO-SSI-BLE ! Une évacuation de la ville où même le chat aurait été évacué et non elle ? Non pas possible ! Pas elle !Que devait-elle faire !

    Sans s’en rendre compte, elle s’était éveiller depuis une bonne quinzaine de minutes et pensait à toute ses vilaines choses qui lui trottait en tête. Elle le prenait plutôt bien malgré tout. Certains auraient pu déprimer, se suicider, faire des choses idiotes… Mademoiselle arpentait les lieux plutôt…Ca famille lui manquait pour sûr mais elle s’y ferait…C’est ce qu’elle se disait ! En tout cas quand elle trouverait la personne a la tête de cette affaire, elle ne s’en sortirait pas en un morceau ! Que ferait-elle aujourd’hui…Du porte à porte certainement. Peut-être y aurait-il quelqu’un…Pourquoi ne pas rentrer par effraction ?

    Une araignée se baladait sur le mur là-haut…Elle ne semblait pas se soucier du reste…Qu’importait ! Il était l’heure de se lever du cocon et d’aller faire la routine habituelle. Une fois sortit du lit, elle partit faire ce qu’elle faisait en temps normal le matin : Se préparer, déjeuner. Mais…N’était-ce pas un peu tard pour prendre un déjeuner à 15h ? De toute façon personne n’en saurait rien. Par contre, il n’était pas question de se négliger ! Ca s’était pour soit même. La jeune fille prit donc le temps de choisir ces vêtements. Un pull à col roulé d’un violet plutôt pâle, en lyn, une jupette noire plissé. Des bats noirs, petites ballerines légèrement compensées…Le tout était joué.

    Il n’était maintenant pas loin de 16.30h. La violine avait effectivement pris tout son temps, mais à présent qu’elle était dehors elle y resterait certainement un bon moment. Elle commença par arpenter certaines rues plutôt étroites pendant qu’il faisait noir, tapant toutes les trois portes. Personne ne répondait. Toujours aussi seule. Pourquoi n’avait-elle pas emmené son walkman ? Rha qu’importait ! La prochaine serait la bonne !Une nouvelle fois, la jeune fille frappa à plusieurs fois avant de se reculer.

    « SUMIMAAASEEEN… … … Onegai shimasu ! …Ouvrez ! »
    Aucune réponse…Pas la peine d’insisté il semblerait. La Miss partit donc sur une autre ruelle. Une rue principale. Peut-être y aurait-il du monde sur les lieux publics ? Piscine ? Plage ? Parc ? Cinéma ? Une ombre mobile se fit distinguer de ses murs de briques froids et sans vie. Subitement, elle ne sut plus comment réagir. Devait-elle prendre peur ? Devait-elle foncé ?Ah non ! Combien d’heure avait-elle passé à chercher ? Maintenant qu’elle avait trouvée, il était l’heure de foncer tête baissé. Ce qu’elle fit. En courant comme une folle au cas où cette personne partirait subitement. C’est à cours de souffle que la demoiselle arriva à un mètre de ce qu’elle put voir être un homme. Alors, crispant ses points, elle se mit à interpeller cet individu.

    « SU…SUMIMAAAAASEN ! »




Revenir en haut Aller en bas
Shinichiro Kurugaki
Nous, les élèves.
Nous, les élèves.
avatar

Masculin
► Messages : 19


Vos papiers, svp !
► Âge: 18 ans
► Amour: Personne!
► Relations:

MessageSujet: Re: Enfin![PV Shinichiro]   Mer 14 Déc - 20:00

    Shinichiro se réveilla ce matin-là avec la sensation d'être totalement abandonné. Depuis qu'il n'y avait plus personne, il se sentait défaillir vers la dépression. D'accord, il était très introverti, mais cela ne l'empêchait tout de même pas d'aimer être en compagnie des autres. En fait, c'était quasiment vital pour lui d'être entouré. Il n'avait même pas vu son frère et c'était la personne à laquelle il était le plus attaché bien qu'ils soient tout deux des opposés. Shini n'avait cessé de chercher des gens ces derniers jours. Bien sûr, il n'avait trouvé personne, même pas ne serait-ce qu'un chien ou un chat. Il n'était pas du genre à se faire des idées, mais dans une situation comme celle-ci, c'était plutôt difficile. Il pensait que personne ne l'aimait et qu'ils l'avaient tous laissé seul pour le faire se sentir mal. Shini passa sa main sur son visage puis dans ses cheveux en soupirant. Il savait qu'il n'était pas très intéressant comme gars, mais de là à lui faire ce genre de coup, il ne comprenait pas.

    Bon! Fini les appitoiements! Il ne fallait pas qu'il perde espoir quand même. Il finirait bien par trouver quelqu'un d'ici là. Il se leva et constata qu'il était très tard. 2h30 de l'après-midi. Shini n'avait pas l'habitude de se lever si tard. Son record jusque là avait été 11h du matin. Il venait largement de battre son record. Il n'y avait rien d'autre à faire que de se promener, rien faire, manger et dormir. Ses journées se résumait à cela depuis la disparition de tout le monde. Il alla vers sa commode pour y prendre ses vêtements. Des jeans troués, comme toujours, et un chandail usés d'un de ses groupes favoris, choisi totalement au hasard. Une fois qu'il l'eut enfilé, il se dirigea vers sa table de chevet et y prit ses gants et son bracelet de stods. Il prit aussi son crayon permanent qu'il glissa dans sa poche de pantalon. Il entendit un "poc!" et baissa les yeux vers le sol. Il y vit son crayon. Le fond de sa poche de jeans était troué. Il se pencha et récupéra son crayon. Il le glissa dans son autre poche après avoir vérifié qu'il n'y avait pas de trou au fond de celle-ci. Ce crayon était devenu le seul passe-temps qu'il avait. C'est-à-dire qu'il se dessinait souvent sur les jeans. En y pensant, Shini baissa son regard vers ses jambes. C'était bien ce qu'il pensait. Il avait dessiné tellement souvent sur ces jeans-là qu'il n'y avait plus aucun endroit où il pouvait dessiner avec son crayon, sauf, peut-être, derrière ses cuisses, mais essayer d'aller dessiner là, vous. Ce n'était pas très facile.

    Shini sorti de sa chambre et alla dans la cuisine se préparer quelque chose à manger. Il en profita pendant que ses toasts grillaient pour passer sa main dans ses cheveux en désordres. Quand il eut fini de manger, il sortit enfin au-dehors. Il se dirigea vers les ruelles. Il ne savait pas se qu'il allait faire là, mais ça le faisait marcher. Cela faisait un bon moment qu'il se promenait quand il entendit des cris au loin. Ça avait l'air de quelqu'un qui cherchait du monde. Shini s'arrêta, son coeur palpitant. Il y avait bien quelqu'un d'autre. Il n'était plus seul. Il s'avança, mais ne vit personne. La personne avait cessé de crier. Il soupira, haussa les épaules et reprit sa route. Il devait avoir halluciné ces cris.

    Puis il entendit des pas.

    « SU…SUMIMAAAAASEN ! »

    Shinichiro se figea. Il y avait vraiment quelqu'un d'autre. Il ne sut pas quoi faire à part rester sur place. Devait-il s'enfuir ou devait-il se retourner et voir de qui il s'agissait? Il n'en savait plus rien. Mais après tout, il cherchait d'autres gens, alors pourquoi fuir après en avoir trouver un? Et puis, il n'avait aucune idée de ce que la personne avait dit. Peut-être devait-il simplement rester là et attendre? C'était la meilleure solution d'après lui. Alors, c'est ce qu'il fit. Il attendit.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Enfin![PV Shinichiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meian :: 

Quartiers

 :: Rue & ruelle
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit