Partagez | 
 

 Un dîner pas comme les autres [PV: Aaron ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caitlyn Gaka


avatar

Féminin
► Messages : 137


Vos papiers, svp !
► Âge: Une grande personne ne donne jamais son âge !
► Amour: Hum... C'est... Compliqué, oui !
► Relations:

MessageSujet: Un dîner pas comme les autres [PV: Aaron ♥]   Jeu 28 Avr - 3:00

Le rendez-vous... Le rendez-vous... C'était la seule chose que j'avais en tête depuis ce matin. Impossible de me sortir ça du crâne, il fallait que je me canalise pour pouvoir être parfaite. J'avais souvent tendance à m'emballer, mes sentiments reprenaient souvent le dessus. Ce n'était pas comme ci j'avais souvent ce genre de rendez-vous mais cette fois-ci c'était différent. Pourquoi ? Je ne le savais pas trop moi même. Cet homme à peine plus âgé que moi me plaisait énormément, il était tout à fait mon style et c'est bien pour ça que j'avais accepté de le revoir. Un grand blond, portant toujours des lunettes de soleil sur la tête et surtout très classe, que demander de mieux... Il ne fallait pas que je m’excite cependant, rien était fait et je n'avais pas envie de rentrer chez moi déçue. Je regardais donc ma montre, il était 18h... Quoi ?! Déjà ! Il m'avait donné rdv à 20h dans un restaurant que je connaissais un peu. J'avais donc deux heures pour me préparer et y aller. Finalement ça n'allait pas être trop court, je n'étais pas du genre à passer deux heures dans une salle de bain. Bien sûr je prenais soin de moi, faisait tout le temps attention à ce que je mettais. Le look n'est il pas une chose importante ? Tout le monde dit que l'apparence n'est pas la première chose que l'on regarde chez quelqu'un mais je suis sûre que tout ça ne sont que des mensonges. L'apparence est la première chose qu'on voit chez une personne, la première impression. Ça aide beaucoup, oui. Je ne dis pas que tout joue sur ça, mais quelqu'un de pas très attirant à déjà moins de chances que quelqu'un d'attirant. Bref, penser à tout ça n'allait pas m'aider à me préparer.

Comment j'allais m'habiller ? C'était sûrement la question la plus dure que je me posais pour aller à un rendez-vous... Une robe ? Je pense que c'était le meilleur choix mais encore fallait-il qu'elle soit au goût du beau jeune homme qui allait bientôt me revoir. Maintenant dans ma chambre devant le miroir, je me regardais de haut en bas, ne loupant aucun détail. Je n'avais pas pour habitude de faire ça, mon corps plutôt fin me plaisait bien et de plus je savais que je n'étais pas repoussante. Une robe qui irait bien avec mes long cheveux blanc... Du turquoise peut être ? C'était très voyant comme couleur mais j'aimais l'originalité.. Je fouillais dans tout mes habits quand mon regard se posait sur une robe blanche, assez courte que j'avais acheté je ne sais plus trop ou. Elle était moulante avec des volants sur le bas.. Allait elle plaire à celui qui finirait par m'attendre ? C'était difficile de choisir une tenue qui puisse plaire à quelqu'un que l'on ne connaissait pas, ou très peu. Après plusieurs minutes, j'optais finalement pour la robe blanche à volant, un petit gilet marron au cas ou il ferait froid et des bottes montante, elles aussi marron. Direction la salle de bain pour la préparation et me voilà fin prête. Mes cheveux bouclés sur l'avant et lisse vers l'arrière étaient une nouvelle idée. Certes pas très original pour certains mais comme je n'avais jamais essayé sur moi...

La porte d'entrée maintenant barrée à double tour, je me dirigeais vers la sortie de l'immeuble. Mon cœur battait assez rapidement, j'étais stressée. Ce n'était peut être qu'un rendez-vous, on mangerait, se parlerait et rentrerait tranquillement chacun chez soi mais si finalement on s'apprécierait plus que ça ? Je ne suis pas du genre à cacher mes sentiments et mes pensées et de ce que j'ai vu de lui, il me plaît déjà assez. Mais n'allons pas trop vite... Je me répète. J'avais juste à être ce que je suis et advienne qui pourra. Je passais le hall d'entré, remarquant une nouvelle fois qu'il n'y avait personne dans les rues. Pourquoi ? Pourquoi depuis hier j'ai l'impression que cette ville est morte ? J'ai du louper quelque chose c'est pas possible... Ou peut être est-ce parce que Meian n'a jamais été une ville très vivante ? Si, pourtant. J'allais être fixée ce soir toutes façons. Je sortais ma montre qui était dans mon sac pour regarder l'heure, 19h43.. Aie, j'allais être en retard. Ce n'est pas bon d'être en retard pour un premier rdv, surtout que je ne sais pas ou j'ai perdu tout le temps que j'avais devant moi. Le restaurant était à 15 minutes de chez moi, mais le temps que je fasse la marche à pied j'arriverais certainement en retard... Je marchais alors rapidement dans les ruelles anormalement vide, pensant simplement à ce que j'allais lui dire, ce qu'on allait manger et si tout allait bien se passer. J'arrivais maintenant devant le restaurant, entrant calmement sans faire attention au reste, je cherchais l'homme pour qui j'étais venue du regard.


[Hrp: Désolée c'est pas très long, j'espère que ça te conviendra quand même !]

»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»
Il n'y a pas de limites à la création.


Dernière édition par Caitlyn Gaka le Mar 3 Mai - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Wentworth
Admin
avatar

Masculin
► Messages : 33


Vos papiers, svp !
► Âge:
► Amour:
► Relations:

MessageSujet: Re: Un dîner pas comme les autres [PV: Aaron ♥]   Ven 29 Avr - 18:14


Cigarette au bec, pieds sur la table basse, il était assis sur son fauteuil, lumières éteintes. Seul la lueur des cendres ardentes laissait le dessin de son visage fermé et pensif perforer la pénombre. Il écoutait sa musique que le silence ambiant rendait pure et puissante. Il regardait le plafond. La musique était ce qu’il appréciait de plus en ce monde bien sombre qu’il voyait. Il faut dire qu’il avait fait de son pessimisme son plus grand trait de caractère. Habité par ses vieux démons il laissait cette noirceur prendre le pas sur la personne généreuse et sociable qu’il avait été. Il porta sa cigarette à sa bouche et tira un court instant dessus, plissant les yeux. Il finit même par les fermer et écouter cette musique si calme qui le transportait dans son mode. C’était comme…Oui, comme un rêve. Au plus profond de son âme, là où seul l’imagination était sa limite. En fait c’est ce qu’il aimait, dans la musique. Voyager, échapper à cet endroit qu’il détestait mais qu’il n’avait pas la force de fuir.


Dépliant ces jambes, il se redressa sur son siège et lança lentement son bras vers la table pour le laisser s’écraser dans le cendrier. Il prit appui sur les deux accoudoirs et se leva. C’était bientôt l’heure de partir. Retrouver la fameuse blonde qu’il avait rencontré au lycée de son pote, son vieil ami. Il avait un peu discuté avec elle mais ne se rappelle plus de ce qu’elle lui avait dit. Il était un peu trop concentré à se plonger dans son regard hypnotisant. Lorsqu’elle lui fit dos, il put se rendre compte que ce n’était pas son seul atout. Un corps parfait et un visage angélique, que demander de plus. Rien. D’ailleurs il ne s’attendait pas à la revoir dans ces circonstances. Mais le destin en a voulu autrement. Il s allait faire partit d’un même projet au sein de l’école et devait se revoir, il en a profité pour l’invité, avec cet évènement comme prétexte. Il était fin prêt, manquait plus que ces chaussures et son manteau. Il s’était habillé simplement. Une petite chemise noire à col et poignets blancs remontée jusqu’aux coudes et un jean noir. C’était son style. Il n’aimait pas faire trop sérieux ni trop décontracté, il était une sorte de juste milieu. Ne nous trompons pas, il était prêt à tout pour lui plaire mais en général, son apparence plaisait alors changer lui semblait inutile, peut-être à tort.


Le voilà arpentant les rues vides. Il y était habitué, il sortait toujours tard pour rencontrer le moins de personnes possible. Mais c’est vrai que d’habitude, à cette heure-ci, c’était plutôt mouvementé. Certains rentraient du travail, d’autres des courses ou encore sortait manger. C’était le moment où l’on hésitait à dire bonsoir. Trop tôt ? Souvent on avait le réflexe de le dire une fois sur deux. Comme si alterner était un moyen de ne pas se tromper, d’annuler notre erreur. Il marchait comme un vagabond, avec pour tic d’esquiver les lignes séparant les dalles de pierre couvrant le sol. Il fait ça depuis qu’il est petit et n’arrive plus à se défaire de cette habitude. A sa droite défilait les maisons et bâtiment avec leurs portes abîmés. Meian n’était pas une ville jeune. A sa gauche c’était un grand entrepôt. Il s’y faufilait avec sa bande de copains, dans le temps, pour y jouer au chat et à la souris. D’ailleurs il y en avait plein, des souris. Il n’avait jamais apprécié les animaux. Sauf les oiseaux. Enfin bref il prit la troisième à droite pour se planter face au restaurant où il avait rendez-vous. Il était encore un peu tôt. Il mit alors son casque sur ses oreilles, et sortit son paquet de clope pour en tirer une, d’un geste devenu inconscient. Il l’alluma et alla se poser pour attendre la jeune fille.


Il n’eut pas à attendre longtemps puisqu’elle arrivait déjà. Vu son orientation, elle devait habiter dans le sud de la ville, vers le quartier de Kohoma. C’était là que les bateaux arrivaient pour délivrer leur pêche de la nuit aux marchands. Enfin, comme dans ses souvenirs, elle était resplendissante. Et son grand étonnement elle semblait un peu…Anxieuse. Comme lui. A peine arrivée, elle s’introduisit dans l’établissement. Il se décolla alors de la barrière d’en face pour aller la rejoindre à l’intérieur. Elle cherchait sans doute Aaron, vu sa posture. C’était plutôt attendrissant de la voir comme ça, sur la pointe des pieds, agrippé à son sac, toute timide. Il posa alors délicatement sa main sur l’épaule dénudé de la jeune femme pour ne pas l’effrayer.





»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»
Appelle moi personne. Parce que je ne pense comme personne, et que je ne suis comme personne.



Dernière édition par Aaron Wentworth le Mer 4 Mai - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Gaka


avatar

Féminin
► Messages : 137


Vos papiers, svp !
► Âge: Une grande personne ne donne jamais son âge !
► Amour: Hum... C'est... Compliqué, oui !
► Relations:

MessageSujet: Re: Un dîner pas comme les autres [PV: Aaron ♥]   Mar 3 Mai - 19:46

J'avais à peine eu le temps de parcourir la pièce des yeux que je sentais une odeur plutôt agréable suivit d'une main qui se posait sur mon épaule. Ce devait être lui, celui pour qui je craquais presque... Sa main grande et douce avait été posée sur moi d'une façon rassurante, pour ne pas que je prenne peur. C'était réussit en tout cas. Maintenant il fallait que je me retourne, que je découvre à qui appartenait cette main même si je m'en doutais déjà fortement. Faisant alors un tour sur moi même, je me retrouvais face à ce jeune homme que je trouvais follement attirant. Mes yeux levés vers les siens, je le regardais là sans rien dire pendant quelques secondes. C'est vrai qu'il était séduisant, ce que je préférais chez lui ? Je ne saurais le dire, ses cheveux blond semblaient tellement doux, ses yeux bleu/gris étaient envoûtant, comme son parfum d'ailleurs... Finalement, plus je le regardais et plus j'appréciais ce qu'il était bien que je ne le connaisse pas vraiment. Pas du tout même. Un projet pour le lycée hein ? C'était sans doute une excuse pour ce rendez-vous et après tout, ça ne me dérangeais pas du tout au contraire. Il faut savoir profiter des bonnes choses. Pour une fois que je tombe sur un bel homme comme lui et qui n'est pas professeur, j'allais pas laisser filer cette chance. Je n'étais plus stressée maintenant que j'étais là, il était presque impossible de faire demi tour alors autant faire en sorte que tout ce passe pour le mieux. Je me mettais alors sur la pointe des pieds pour atteindre sa joue et y déposé un court baiser, me reculant ensuite.



«Bonjour ! » Je lui fit un sourire des plus sincère avant de reprendre « J'ai cru que j'allais te faire attendre, du coup je dois être décoiffée comme j'ai du marcher assez vite, désolée... »



Ça faisait beaucoup pour une première phrase. J'étais du genre assez bavarde, je n'aime pas trop le silence. Lors de notre première rencontre, j'avais mené la conversation bien qu'on ne se soit pas parlé beaucoup. Je pense qu'il est un peu le contraire de moi, il aime ne pas beaucoup parler. Il ne faut pas que je fasse de conclusion trop hâtive surtout que j'ai tendance à souvent me tromper. Ce n'est pas très bon pour une professeur comme moi, je sais...Peu à peu mon sourire s’éteignait, je réfléchissais peut être trop, oui sûrement. Quoi qu'il en soit j'étais plantée devant lui comme ça et me demandais maintenant si j'avais bien fait de le tutoyer ? On ne s'était que croisé la première fois et ce genre de chose n'est pas très polie. Qui à dit que je l'étais de toutes façons ? J'aime tutoyer les personnes avec qui je parle, surtout que là c'est un rendez-vous. Une sortie, dans un restaurant qui paraît vide, tellement qu'on croirait qu'il est fermé. Ce beau blond avait peut être réservé entièrement la bâtisse ? Non, il ne faut pas exagérer, ce genre de chose pour moi serait trop. Je détournais un peu les yeux pour arrêter de le regarder comme ça et me concentrer sur ce qu'on était venu faire, manger. Seulement manger ? En fait, j’espérais que cette soirée soit autre chose qu'une réunion pour le travail et j'étais persuadée qu'il voulait la même chose. Allez savoir pourquoi. Peut être que c'était juste ce que je voulais et que je me faisais des illusions. Mon imagination peut partir loin, très loin alors je peux tout à fait m'être trompée sur ça. Je passais une main dans mes cheveux pour les mettre derrière l'oreille, un peu gênée. Je devais faire quoi maintenant ? Voilà que je recommençais à être anxieuse. Ce n'était qu'un dîner, un dîner... Mon corps se tournait automatiquement pour se retrouver face aux tables vides, ainsi je faisais dos à celui qui m'avait invité. Pourquoi cette pièce était elle vide ? Ça faisait plusieurs jours d'ailleurs que je n'avais pas vu grand monde et la présence de... comment s'appelait il, au fait ?! Je penchais la tête sur le côté pour m'adresser directement à lui.



« Je... Je crois que tu ne m'as pas dis ton prénom, ou alors je l'ai oublié... » Quel connerie, imaginez comment je me sentirais si c'était le cas... « En tout cas, je suis Caitlyn ! … et toi ?»



Non, je ne pense pas avoir oublié. Je n'ai aucun problème à me souvenir des prénoms de mes élèves donc je me serais souvenue du sien. A moins que sa personne me déstabilise, ce qui est un peu en train de se passer en ce moment. Ce qu'il ne fallait surtout pas c'est que je rougisse, j'avais la peau assez claire et tout ça se remarquait très rapidement. Je serrais toujours mon sac dans les mains, comme pour garder mes repères. Il ne m'intimidait pas au points de partir en courant mais j'avais peur de ne pas lui plaire. C'est dur de nos jours de plaire à des hommes.. Je pense comme une vieille, je crois. Quoi qu'il en soit, il paraît que mon charme ne laisse pas les hommes indifférents, on verra bien. Je n'avais pas pour but principal de le séduire, je jouerais le naturel comme je le fais tout le temps. Tant que je m'entends bien avec lui ça me va. On dirait un gamine à m'entendre... Pour l'instant je trouve que je me suis plutôt rendue ridicule qu'autre chose. Entre les cheveux décoiffés, le tutoiement et le possible oublie de son prénom, on peut dire que cette soirée ne commençait pas très bien. Je n'avais pas l'habitude des rendez-vous vous, bien sûr j'en avais déjà eu quelques uns mais rien de bien concret. Je n'étais sûrement pas tombée sur la bonne personne, sûrement car j'étais assez difficile en fin de compte. Il fallait que j'arrête de penser à mes rencontres foirées et que je ne pense qu'au moment présent, c'est ce que je faisais tout le temps. Retourner dans le passé ne peut qu’amener de la mélancolie et je n'aime pas ça. Le présent joue sur le futur, chaque acte, chaque parole peut amener à une vie différente c'est ça, que je pense. Si par exemple là je décidais de lui sauter dessus et de l'embrasser sauvagement, ceci aurait d'autres conséquences que si je reste sage et patiente. Peut être que je m’égare dans mes pensées non ? C'était les caractéristiques d'une artiste, en fait. Un stéréotype ? Peut être. Dire qu'un artiste est fou, est un stéréotype. Pour en revenir à la soirée, j'avançais de quelques pas dans la pièce assez inquiète de ne voir personne. Ce n'était pas logique, d'habitude il y avait toujours une foule de personnes. L'explication la plus probable c'est qu'il soit fermé et que le gérant à oublié de barrer la porte... Quelle explication pourrie. En même temps, manger seul avec lui dans ce restaurant ne me dérangerais pas. Je ne suis pas une féru de cuisine mais je pense me débrouiller assez bien. Bon... Je ne devais pas penser à ça aussi rapidement, peut être qu'ils n'avaient juste pas beaucoup de client et qu'on venait juste à l'ouverture.



»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»
Il n'y a pas de limites à la création.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Wentworth
Admin
avatar

Masculin
► Messages : 33


Vos papiers, svp !
► Âge:
► Amour:
► Relations:

MessageSujet: Re: Un dîner pas comme les autres [PV: Aaron ♥]   Ven 17 Juin - 11:06


Telle une goutte d’eau dans le désert elle était là, devant lui, délicieuse et réparatrice. Réparatrice des cicatrices que lui ont laissées les autres femmes. Le désert c’était ce restaurant vide. Cette salle dans laquelle même le bruit des mouches résonnait dans un écho destructeur. Hm en fait non, pour être franc, le désert c’était plutôt sa vie, sa survie. Il erre dans les pages de son histoire depuis si longtemps… Seul, froid, désespéré. C’est là que ce rendez-vous prenait tout son sens et que l’on pouvait deviner l’impact espéré sur sa débauche. Bref elle était sublimement là et il devait assurer. Mais il avait un peu perdu la main et ses vieux démons le défendaient de s’ouvrir aux gens alors. En plus elle avait oublié son prénom… Elle n’avait pas l’air très intéressée. D’un autre côté elle était venu, juste pour le voir, passer une soirée avec lui et s’était faite belle. Alors ? Hm pas le temps d’y penser maintenant, il fallait qu’il s’occupe de cette jeune femme qui n’attendait que de l’attention venant de lui.



Il ne répondit pas immédiatement, préférant la scruter les yeux pleins de désir et de méfiance. Plutôt bizarre come mélange…C’était tout Aaron ça. Il lui tendit la main. Pour la saluer déjà et cela lui semblait une bonne méthode pour la décrocher de son sac sans être brutal. Aaron a toujours était tendre avec les femmes. Avec tout le monde d’ailleurs. Ayant vu ce que les coups peuvent abimer il n’eut jamais l’intention de recréer ça chez d’autres personne. Jusqu’ici, c’est ce côté tendre qui lui avait procuré un certain mais relatif succès auprès de la gente féminine. Sauf que l’autre côté, celui plus sombre et solitaire ne laissait pas de place dans sa vie pour une femme et à long terme, elles s’en allaient toutes. L’abandon, il connaît. Désormais son cœur est dans un coffre enchaîné, cadenassé, protégé par un lion indomptable. Il ne fait pas bon s’y aventurer. Toujours est-il que cette certaine Caitlyn avait semble-t-il réussi à endormir le lion quelques instant. C’était assez inattendu pour lui. Peut-être était-ce celle qui guérirait ses blessures. En tout cas il ne voulait pas passer à côté sous peine de s’en vouloir à vie.



Pendant un léger moment de flottement il examina la salle. Personne pour les accueillir et même pour leur faire à manger, dirait-on. Cela paraissait de plus en plus louche. Soudain il crut voir passer une espèce de silhouette, un homme dessiné grossièrement. Comme si il n’avait que les contours de sa personne, les détails ayant été omis. Mais ça devait être encore son imagination qui lui jouait un tour. Ou alors il perdait littéralement la tête. Bien sûr, il ne rejeta pas cette hypothèse. Connaissant le personnage, cela était tout aussi plausible. Soudain, la pluie fit des siennes. Une goutte, puis une autre, puis cinq, vingt, cent, le crescendo innombrable jusqu’à la tombée de goutte s’écrasant violement au sol pour créer cette ambiance si particulière. Le bruit de ce phénomène qu’il aimait tant le recentra alors sur son action. Il termina son geste avec un léger sourire et les yeux dans les yeux il s’adressa à elle.



« Hm Aaron, enchanté. »




»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»
Appelle moi personne. Parce que je ne pense comme personne, et que je ne suis comme personne.

Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Gaka


avatar

Féminin
► Messages : 137


Vos papiers, svp !
► Âge: Une grande personne ne donne jamais son âge !
► Amour: Hum... C'est... Compliqué, oui !
► Relations:

MessageSujet: Re: Un dîner pas comme les autres [PV: Aaron ♥]   Sam 16 Juil - 16:07

Nos regards se croisaient, ne voulant apparemment pas lâcher leurs emprises qu'ils avaient l'un sur l'autre. Il paraît que l'on peut tout connaître de l'autre en un regard, comme dans un livre ouvert. Cette supposition, je la trouvais fausse. Enfin, dans ce cas précis, avec ce garçon précis, et ces yeux pour lesquels il m'était difficile de les quitter... C'était sûrement mieux comme ça finalement, tout connaître d'une personne que l'on vient à peine de rencontrer serait un peu trop simple et inintéressant. Enfin, il m'était plutôt facile de remarquer que l'homme en face de moi n'était pas très à l'aise, ou alors je ne lui plaisait pas du tout. Je ne suis pas défaitiste, rien est perdu et puis, ce sourire qu'il a finalement décroché pour moi me redonne du courage. C'est vrai que, j'ai du exagérer en l'embrassant sur la joue, il n'a pas l'air plus choqué que ça mais le fait qu'il me tende la main pour se présenter veut dire quelque chose non ? Ah... Je levais finalement la mienne, serrant la grande et rassurante main d'Aaron. Alors c'était son prénom, comment j'ai pu oublier un si beau prénom. Toute façon maintenant c'était trop tard, et lui dire que je le connaissais serait mentir, je ne suis plus assez jeune pour ça. Ma main toujours dans la sienne, je la serrais doucement comme quiconque le ferait pour saluer une personne.



« Enchantée ! Et moi, je suis Caitlyn. Peut être connaissais-tu déjà mon prénom ? Bon...  »



Lentement, je rompais ce petit contact entre nous, mes yeux se posèrent ailleurs. Il ne fallait pas aller trop vite, c'était sûrement ce qu'il voulait me dire. Sans vraiment le dire... Il n'avait pas changé d'ailleurs, par rapport à la première fois ou je lui avais parlé. Toujours aussi peu causant, mais peut être que ça viendra avec le temps, qui sait. Ce n'est pas que ça m'ennuie de faire la conversation, mais je ne voudrais pas le déranger ou devenir trop causante pour lui. Je posais alors mon sac sur une chaise en bois couleur ébène, devant laquelle se trouvait une table de la même couleur, recouverte par une nappe blanche plutôt simple. Ce restaurant était vraiment joli, quand on regarde bien. La lumière tamisée était suffisante pour éclairer toute la pièce et ainsi pouvoir voir la personne avec qui on parlait, ou bien les serveurs... Inexistant ici. Je n'avais pas remarqué que la pluie tombait jusqu'à ce que mes pensées se stoppent quelques instant. La pluie était une chose que j'avais toujours apprécier regarder. Chose qui est pourtant assez mélancolique voir triste. Enfin ce n'est que mon avis. Les gouttes de pluies étaient maintenant nombreuses, inondant sans gêne le par terre de béton extérieur, stagnant dans les nombreux renfoncements du sol. Les fleurs pouvaient être contente, il n'y avait pas eu de pluie depuis un petit moment.



« J'ai pas l'impression qu'il y ait des serveurs ou même tes cuisinier... J'ai une idée, assied-toi si tu veux bien ! »



Il fallait que je prenne la situation en main. Bien sûr, ça serait différent d'un restaurant habituel mais le train train était aussi une chose que je n'aimais pas. Enfin, ça dépendait de quoi... C'est donc assez décidée que je me séparais de Aaron pour aller en cuisine et préparer un petit plat rapide et bon. Il fallait trouver de quoi faire tout ça et, dans une cuisine de restaurant ce n'était pas compliqué. Mes yeux explorèrent la pièce rapidement, fouillant ensuite dans le grand frigo pour en ressortir quelques légumes et une viande. La cuisson se fut rapidement, sans problèmes et le tout fut assaisonné avec une sauce soja. A ce moment là, j'étais plutôt inquiète de savoir si ça allait lui plaire ou non... Tant pis, j'avais pris la décision d'essayer alors il fallait assumer maintenant. Et, pour continuer dans ce sens, je décidais d'enfiler rapidement une tenue de serveuse qui était sans doute propre et repassée. J'avais du le faire attendre un peu trop, ce n'est pas une bonne chose pour un premier rendez-vous mais il était difficile de faire autrement. Maintenant, ça serait à lui de faire avancer les choses s'il le désire. C'est donc avec un grand sourire que je me dirigeais vers la salle principale, les deux assiettes brûlantes en mains.




« Désolée de t'avoir fait attendre... Comme le personnel ne semble pas vouloir travailler aujourd'hui, et comme je pense que tu as faim je me suis dit que ça serait une bonne idée... ! »





»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»
Il n'y a pas de limites à la création.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un dîner pas comme les autres [PV: Aaron ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un dîner pas comme les autres [PV: Aaron ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meian :: 

Centre-ville

 :: Restaurant
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit